D'aujourd'hui et d'hier

Publié le par Oxymore

J'ai déjà évoqué dans ce blog combien Feyzin connaît les affres de la vie des banlieues, à cause de la métropole de Lyon et de plusieurs de ses communes aux difficultés sociales nombreuses depuis les années 1980. On a parlé ici des voitures brûlées, et des amis feyzinois me racontent des faits qui ajoutent à la morosité due à l'épidémie de covid 19 : agressions, harcèlement scolaire, tags sur les clôtures de propriétés privées, rodéos ou incivilités diverses, sans parler de la saleté (voir quelques photos dans ce blog). Tout cela fait partie du nouveau paysage urbain...

 

Le street art, né de la culture urbaine (ici, rue Thévenet à Lyon - web)

Le street art, né de la culture urbaine (ici, rue Thévenet à Lyon - web)

Avant, à Feyzin, rien de tout cela. Mes correspondants m'envoient toujours des documents sur le Feyzin d'autrefois, que je vous livre ici.

Illustration pour le portail (disparu) du Château de l'Isle

Illustration pour le portail (disparu) du Château de l'Isle

Au Fort de Feyzin (photo non datée)

Au Fort de Feyzin (photo non datée)

La gare de Feyzin, début du 20ème siècle

La gare de Feyzin, début du 20ème siècle

Photo Combier

Photo Combier

Rue du Carré Brûlé (près de l'actuelle Mairie), même période

Rue du Carré Brûlé (près de l'actuelle Mairie), même période

Rue Fine, au fond, l'église - début 20e

Rue Fine, au fond, l'église - début 20e

Le bac à traille sur le Rhône (photo Combier, vers 1950)

Le bac à traille sur le Rhône (photo Combier, vers 1950)

Plus près de nous, dans les années 1950, les photographes (pour les cartes postales, et en particulier CIM-Combier) saisissent en aérien les images de Feyzin (et d'autres communes de la région) ; ici une vue du Feyzin d'avant la raffinerie, et une vue du quartier des Razes.

D'aujourd'hui et d'hier
D'aujourd'hui et d'hier
Le quartier de l'église et, au fond, le panorama disparu
Le quartier de l'église et, au fond, le panorama disparu

Le quartier de l'église et, au fond, le panorama disparu

Enfin, une carte postale qui ne nous est pas inconnue, mais colorisée, la Bégude, avec l'une des premières automobiles à moteur à Feyzin

(Delcampe)

(Delcampe)

Ces documents m'ont été envoyés par C.L.

De son côté, Dominique Bailly m'a envoyé quelques vues du Feyzin de janvier 1966, après l'explosion de la raffinerie (doc. INA) :

L'église, avec la neige

L'église, avec la neige

D'aujourd'hui et d'hier
Au bout de la rue Thomas, les sphères éventrées par l'explosion

Au bout de la rue Thomas, les sphères éventrées par l'explosion

Et pendant ce temps... Que fait Marie-Paule? Des masques!

D'aujourd'hui et d'hier

Et je ne résiste pas au plaisir de vous offrir cette belle photo de son nouveau chat, Maggie, une minette angora...

Oserai-je vous dire que l'époux de Marie-Paule est devenu un père-aux-chats, comme elle me l'écrit...

Oserai-je vous dire que l'époux de Marie-Paule est devenu un père-aux-chats, comme elle me l'écrit...

Merci à C.L., Dominique et Marie-Paule pour ces envois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article